Suivez-nous sur Facebook
     Reportage

Bienvenue

Si, sur la Côte-du-Sud, Lachance rime avec pêche ; à Montmagny, le nom de Donald Lachance fait honneur à la pêche artisanale de l’esturgeon.

Depuis 1995, la Poissonnerie Donald Lachance transforme en divers produits la chair unique de ce poisson millénaire, relevant ainsi le goût délicat de l’esturgeon.

Petite histoire d’un grand pêcheur
Le père de Donald, Anselme Lachance, a fait la pêche commerciale de l’esturgeon de 1974 à 1995, année où son fils, le 7e enfant d’une famille nombreuse de 9, a racheté le permis, perpétuant ainsi l’art de pêcher l’esturgeon, art qui vient du droit ancestral des insulaires de l’Isle-aux-Grues de pratiquer la pêche pour leur subsistance. Ce qui fait que chez les Lachance, on pêche de père en fils.

Depuis, la Poissonnerie Donald Lachance innove en offrant différents produits délicieux dans un Arrêt gourmand (2009) en plus de faire la vente en gros de l’esturgeon.

L’esturgeon : poisson mystérieux
L’esturgeon, qui a survécu pendant plus de 65 millions d’années à tous les bouleversements connus, a tout de même disparu des eaux du Saint-Laurent à la suite d’Expo 67 alors que les organisateurs avaient aspergé les abords du fleuve de pesticides pour chasser les moustiques et couler du béton sur les berges.

Toutefois, contre toute attente, en 1974, la pêche à l’esturgeon a pu reprendre.

Mystérieux, l’esturgeon noir cache encore aux biologistes son territoire de frai. Il est ainsi impossible d’en savoir plus sur cet animal marin millénaire.

Ici, au Québec, l’esturgeon jaune se retrouve surtout dans la région de Portneuf alors que l’esturgeon noir, dont la chair est moins grasse, plus ferme, évolue près de Montmagny et sur la côte est de l’Atlantique.

La pêche artisanale
Chaque matin, entre mai et juin, août et septembre, Donald Lachance se lève à l’aurore pour partir sur le fleuve Saint-Laurent lever ses filets maillants d’où il tire les esturgeons noirs. Donald accorde un soin particulier à sélectionner les poissons dignes d’être apprêtés et à remettre à l’eau les bêtes plus grosses pouvant servir à la reproduction ainsi que les plus petites pour les laisser croître. De ce fait, il respecte les normes environnementales afin de préserver l’espèce.

Toujours par respect pour l’animal marin et la pêche artisanale, Donald Lachance et son aide-pêcheur voguent dans une chaloupe fabriquée à la main par Donald, puis recouverte de fibre de verre pour plus d’étanchéité. C’est sous tous les temps que nos pêcheurs visitent leurs filets qui s’étendent entre Berthier-sur-Mer et l’Isle-aux-Coudres, soit un territoire d’un peu plus de 60 kilomètres.

Passer nous voir et venez déguster notre esturgeon fumé.

Création & réalisation web - Multigraphix (Mario Lefebvre)